60'
Pièce pour 4 danseuses

Danser, chanter pour se donner du courage. Et rompre si nécessaire. Avec son quatuor de prêtresses-guerrières, Mercedes Dassy invente pour sa première pièce de groupe un rituel "nocturne et underground" où la puissance se conquiert par la rage et la fête, où les corps augmentés se défient et s’épaulent.

Depuis le séminal i-Clit, Mercedes Dassy trace son chemin. Audace, fluidité, ténacité. Si l’idée de RUUPTUUR germe en mars 2020, alors que s’atomise une crise sanitaire inédite, la pièce embrassera bien d’autres formes de ruptures: amoureuse, sociale, politique... La chorégraphe et performeuse répond à ces questionnements par l’énergie condensée d’un rite "DIY festif et bâtard". Quatre cyborg-centauresses y centrifugent rythmes et langages (hip-hop, afrobeat, danse contemporaine...), renversant tout protocole dans la vérité brutale d’un féminin pluriel plein d’aspérités. Un rituel "d’autonomisation et d’empuissancement pour rompre ce qui doit être rompu, nourrir ce qui doit arriver, fêter un passage à venir, raviver nos espoirs, passer à l’acte, encaisser quand il le faut, se donner du courage, casser la paralysie, prendre appui, remuer les affects dont on a besoin pour se rendre capables, puissant·e·s, de faire rupture (et au passage faire péter la morosité ambiante svp merci)".

Charleroi
Les Écuries
Tickets
Tickets
Distribution

Création 2022 / Concept, chorégraphie : Mercedes Dassy / Collaboration, interprétation : Kanessa Aguilar Rodriguez, Kim Ceysens, Justine Theizen, Mercedes Dassy / Dramaturgie, conseil artistique : Sabine Cmelniski / Création costumes : Justine Denos / Création son : Clément Braive / Création lumière : Caroline Mathieu / Régie générale et lumière : Inès Isimbi / Collaboration dramaturgique : Maria Kakkogianni / Regard extérieur : Judith Williquet / Production, diffusion : France Morin assistée de Clara Schmitt | ama brussels
 
Production déléguée : Atelier 210 / Coproduction : Charleroi danse, Théâtre de Liège, Vooruit, La Villette, Points communs – Nouvelle scène nationale Cergy-Pontoise/Val d’Oise, Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, La Coop asbl, Atelier 210 / Aide : Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la création artistique / Soutien : Wallonie-Bruxelles International, La Bellone, Kunstencentrum BUDA, Studio Thor, Shelter Prod, taxshelter.be, ING, Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge

SOIRÉE COMPOSÉE avec Blind de Hendrickx Ntela, co-présentée par L'Ancre et Charleroi danse à l'occasion de Femmes de Mars
Apéro danse - Ven 15 mars - 18h30

Les apéros danse sont un nouveau moment de convivialité et de découverte de la danse.  Autour d’un verre, en amont d’un spectacle, Elodie Verlinden, chercheuse en danse à l’ULB, vous invite à rentrer dans les arcanes d’une œuvre, à ouvrir la boite à outils d’un chorégraphe, à parcourir l’histoire de la danse dans une approche didactique et accessible.

Martha Graham disait « La danse est le langage caché de l’âme ». Ce langage s’apprend et s’apprécie pas à pas, d’un spectacle à l’autre. Trop souvent la danse est encore perçue à tort comme un art difficile. Les apéros danse sont faits pour déjouer ce préjugé et accompagner le public sans l’influencer dans sa vision de l’œuvre. Donner le goût pour mieux se laisser porter par l’univers des artistes, la singularité des spectacles. Car comme le préconisait Maurice Béjart : "La danse, c’est un minimum d’explications, un minimum d’anecdotes, un maximum de sensations".