40'      
Solo pour danseuse sur pointe

Le chorégraphe Jean Luc Ducourt revient sur le devant de la scène après une dizaine d'années d’absence avec une nouvelle version de son VéNus ReMix. Ce solo explore les archétypes féminins du ballet classique, décortique ses codes et son vocabulaire gestuel. 

Fasciné par la richesse potentielle d’expressions chorégraphiques qu’offre le vocabulaire de la danse classique, Jean Luc Ducourt s’attachait à disséquer les qualités de cette technique dans Works by 3/1, quatuor créé en 2008, tout en la confrontant aux préceptes d’abstraction en danse contemporaine. En 2009, il poursuivait cette démarche dans VéNus ReMix, où la danseuse Maxime Bruys prenait à bras-le-corps les figures féminines archétypes  du ballet classique. Si Vénus (Aphrodite) évoque de toute évidence la mythologie gréco-romaine, un idéal féminin représenté qui au dire, entretenait sa beauté par la pratique de la danse, elle renvoie ici aussi aux paysages oniriques du titre Vénus, mélopée poétique du chanteur Alain Bashung qui en imprégnaient cette pièce. 

Après plusieurs années d’absence, le chorégraphe franco-belge renoue avec la scène en confiant la  version augmentée de ce solo à une nouvelle interprète, Manon Kolanowski, toute fraichement  affranchie de l’Opéra Ballet National de Pologne (Varsovie). 

‘’Remix”, rituel, obsédé de la nudité plastique des pas qui s’enchevêtrent et se miroitent épuisant l’espace de ce corps en offrande dansée, de sa musicalité sérielle, “ Vénus”.

Bruxelles
La Raffinerie
Tickets
Tickets
Tickets
Tickets
Distribution

Création 2024 / Objet chorégraphique de Jean Luc Ducourt  avec la danseuse classique Manon Kolanowski / Texte : Vénus d’Armand Méliès et Gérard Manset / Production : Charleroi danse / Soutien : Kunstencentrum BUDA